AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une journée de plus. |Pv Bella|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edward Cullen

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 02/05/2009

MY DARKEST SIDE ?!
♦ DON : Lit dans les pensées.

MessageSujet: Une journée de plus. |Pv Bella|   Dim 3 Mai - 17:52

    La nuit avait été pour moi, comme toutes les autres depuis qu'Isabella était entré dans ma vie, fascinante. La regarder dormir était désormais l'activité que je préférais, du moins, la nuit. Je savais qu'elle n'allait pas tarder à se réveiller puisque son réveil ne tarderait pas à sonner. Il était donc temps pour moi de partir. Le problème n'était pas qu'elle me voit chez elle, nous avions depuis longtemps passé ce problème, je devais surtout aller me changer et Charlie ne serait sûrement pas le plus heureux des pères en me voyant ici. Je décidai donc de quitter la chambre. Sans bruit, je me faufilai par la fenêtre pour me retrouver dehors. Je n'aurais sans doute pas le temps de repasser la chercher et de tout façon, nous nous retrouverions sur le parking du lycée sans aucun doute. Je ne perdis donc pas une seconde de plus avant de me mettre en route pour la villa. Depuis nos retrouvailles à Volterra, je ne pouvais m'empêcher de m'en vouloir, oui, je m'en voulais de l'avoir autant fait souffrir. Cependant, j'essayais de ne pas aborder ce sujet avec elle, de peur de raviver des douleurs trop fragiles pour le moment. Ce qui était sûr à présent, et je pense que nous l'avions prouvé à tout le monde, c'était que nous avions besoin l'un de l'autre comme un cœur d'humain à besoin de battre. J'étais certain que plus rien ne pouvait nous atteindre, enfin, je ferais tout ce qui était en mon pouvoir pour que ça soit le cas. Nous étions liés et ce, pour toujours. Le temps de sa vie d'humaine et même plus encore. Malgré mes nombreuses réflexions, ça ne m'empêchait pas de courir à une vitesse incroyable à travers la foret sans même percuter le moindre obstacle.

    Je n'étais plus très loin de la villa, enfin à mi-chemin dirons-nous. L'éternité. Voilà ce que Bella me réclamait depuis un moment maintenant. Elle voulait que je fasse d'elle un monstre, que je la laisse devenir comme nous. Je n'étais pas sans savoir que si elle le voulait c'était pour être auprès de moi éternellement -elle me le répétait assez souvent- mais je ne pouvais donner mon accord pour cela. Je décidai de ne plus penser à cela lorsque je pénétrai dans la villa. Je rejoignis ma chambre le plus vite possible, non sans avoir salué les membres de ma famille présents. Suite à cela, j'entrepris de me préparer pour les cours. Une nouvelle journée à affronter. Oh, c'était loin de me paraitre pénible puisque je savais que j'aurais Bella à mes côtés. Instinctivement, sans que je ne le veuille vraiment, toutes mes pensées se dirigeaient essentiellement vers elle. Vers son cœur aux battements si irréguliers par moment, qu'est ce que je pouvais aimer cette douce mélodie. Jamais je n'aurais pu l'inventer moi même si je ne l'avais pas entendu. Lorsque je fus enfin prêt, je pris la direction du garage pour aller y rejoindre ma Volvo. Mes frères et sœurs m'attendaient. Je n'avais pas vraiment le choix puisqu'une partie de chasse ne serait pas mal vu après la journée de cours. Je ne pouvais donc pas aller chercher ma belle, la laissant venir avec sa camionnette qui risquait à tout moment de rendre l'âme, ou du moins, c'était l'impression qu'elle donnait. Je devrais peut être penser à discuter avec elle d'un nouveau moyen de transport, plus approprié.

    Je savais déjà qu'elle allait refuser. Elle refusait toujours les cadeaux. Enfin bon, je savais bien qu'il n'y avait qu'une seule chose qu'elle voulait et comme par hasard, c'était la seule et unique chose que je refusais de lui donner. J'aurais pu, pour elle, aller décrocher la lune et lui offrir, j'aurais pu affronter une armée d'hommes à moi seul pour la protéger. Mais je n'étais pas prêt de lui offrir la possibilité de devenir comme nous. Ce n'était pas comme si je refusais qu'elle entre dans la famille de façon officiel, j'entends par-là qu'elle rentre dans la famille de vampire bien sûr. Si ça ne tenait qu'à moi, elle porterait déjà le nom d'Isabella Marie Swan Cullen, mais c'est une toute autre histoire. La volvo gronda sous mon pied et je pris la direction du lycée. Un chemin que je ne connaissais que trop bien. Il faisait gris. Le soleil, malgré tous ses efforts, n'arrivait pas à percer le ciel pour notre plus grand bonheur. Le trajet fut court. Ma volvo se gara près de la Jeep d'Emmett. Peut discret comme voiture, vous en conviendrez. Ma première réaction, le plus instinctivement du monde, fut de chercher Isabella de l'œil. Lorsque je l'aperçus enfin, descendant de sa voiture comme un ange descendrais du ciel, avec beaucoup plus de maladresse tout de même, je ne pus m'empêcher d'aller la voir, sans aucun bruit. Je me plaçai derrière elle avant de prendre la parole.

    - Salut !

    C'est tout ce que j'avais trouvé à dire. Il fallait bien que je la salue tout de même, non ? Ma voix avait été douce, histoire de lui épargner l'infarctus, des accents de douceur non dissimulés. Comme d'habitude avec elle.

    {C'est nul, désolé, je me rattraperais au prochain.}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabella M. Swan

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 22/04/2009

MY DARKEST SIDE ?!
♦ DON : Résistance aux dons des autres

MessageSujet: Re: Une journée de plus. |Pv Bella|   Lun 4 Mai - 9:54

    {Mais non ! Moi ça me va parfaitement Smile}

    Comme Edward avait pu le prédire, ou comme n'importe qui aurait pu le prédire, le réveil de Bella finit par sonner pour l'extirper volontiers de rêveries majoritairement peuplées de monstres cannibales. Si elle n'avait pas été habituée à rêver de choses aussi dures, elle se serait réveillée avec un étrange sentiment de peur mêlé à de la fascination. Mais depuis longtemps déjà ces rêves la hantaient, elle avait donc finit par s'y faire. Elle ouvrit les yeux rapidement, comme dans un espoir de le voir là. Et pourtant, il n'y avait rien. Elle aurait du s'en douter puisqu'il n'y avait pas plu gracieux et rapide que lui au monde. Son exact opposé. Bella se racla la gorge, frustrée, avant de tourner son regard vers le réveil. 7h20. Il était temps pour elle de se lever.

    La jeune femme poussa un long soupir fatigué, avant de se redresser dans son lit. Elle s'approcha du bord, avant de se lever, difficilement. Bon, déjà qu'en temps normal elle n'était pas habile avec son environnement, mais alors, à sept heures du mat, pas bien réveillée, je vous laisse imaginer. Plusieurs obstacles, qui auraient pu paraître anodins à n'importe qui, étaient de vrais défis pour la jeune Isabella Swan. Elle manqua déjà de se prendre les pieds dans les fils de son réveil posé sur la table de nuit. Reprenant son équilibre, elle réussit à traverser la chambre jusqu'à la salle de bain, où se trouvaient ses vêtements qu'elle avait préparé la veille au soir. Rien de bien extravagant, laissez-moi vous rassurer. Pour Bella, être au centre des regards était absolument pas nécessaire surtout qu'elle détestait ça. Bien trop timide pour affronter de nombreux regards posés sur elle, elle préférait de loin la discrétion d'un jean simple, et d'un t-shirt ainsi que d'une veste noire pour au dessus.

    Elle se coiffa rapidement, n'étant pas une de ces filles qui faisaient drôlement attention à leur apparence, avant de descendre les escaliers avec la plus grande prudence. Arrivée en bas, elle put constater que Charlie était déjà levé, près de la TV dans la cuisine, une tasse de café à la main. Bella lui fit un sourire avant de s'approcher et de l'embrasser. Depuis qu'elle était là, son père comptait sur elle pour lui faire à manger, et Bella s'y occupait avec grande satisfaction. Ca lui permettait de savoir que son père allait bien en lui préparant à manger. Au moins, elle contrôlait ce qu'il mangeait. Bella sortit des œufs avant de les casser dans la poêle. Aucun dialogue ne se fit entre les deux, ni l'un ni l'autre n'étant très bavard. Bientôt les œufs furent prêts et Isabella les servit dans leurs assiettes. Elle le mangea en vitesse, prétextant à Charlie des devoirs à faire avant le début des cours. En réalité, c'était un désir brûlant de revoir Edward. Dès qu'il n'était plus là, elle avait l'impression que sa vie était terne et inutile. Elle débarrassa son assiette, indiqua à Charlie qu'elle n'avait pas d'idée de l'heure à laquelle elle rentrerait. Et pour cause, Charlie s'en doutait. Après lui avoir dit au revoir, Bella prit la direction des escaliers pour attraper sa veste et son sac de cours. Mais elle prit le virage un peu vite, et son pied ne sembla pas enregistrer l'ordre de se lever, ce qui fit qu'elle se cogna le pied contre le bord de la marche avant de s'étaler de tout son long par terre. Charlie lui demanda si ça allait, et Bella hocha la tête. Elle aurait du s'en douter après tout. Qu'est-ce que je disais? Un défi, ouais.

    Se frottant le coude, elle monta les marches avec extrême prudence puis attrapa son sac et ses clefs de voiture. Elle redescendit, les yeux rivés sur les marches pour ne pas tomber, avant de prendre la direction de la cuisine pour dire au revoir à Charlie. Très vite, elle fermait la porte de la maison et montait dans sa Chevrolet. Elle l'aimait bien sa voiture rouge bien qu'elle tombait presque en ruines. Pour rien au monde elle n'aurait changé. Elle mit le contact avant de prendre la route du lycée. Impatiente de revoir l'amour de sa vie, elle devait se forcer à ne pas rouler trop vite. Ses doigts se crispèrent sur le volant et son cœur dérailla lorsqu'elle pensa à son image. Les minutes semblaient passer comme des heures et bientôt, ô seigneur, elle arriva au lycée. Après avoir garé sa voiture dans une place libre, elle arrêta le moteur et rangea ses clefs dans une poche de sa veste. Elle attrapa son sac posé sur le côté passager, avant d'ouvrir sa portière. Il lui en fallut de peur pour se rendre compte que sa ceinture était toujours attachée et ainsi éviter une chute douloureuse. Se félicitant intérieurement pour s'en être rendue compte avant de se ridiculiser, elle la défit, et sortit de sa voiture, avant de la fermer. A peine s'était-elle retournée qu'il était là. Rien que le voir, Bella crut que son cœur s'était arrêté, sensation à laquelle elle s'était habituée, et lorsqu'il lui parla elle tressauta. Sa voix s'était faite douce, rassurante, et pourtant elle n'avait pu retenir un sursaut. Pourquoi? Peut-être justement parce qu'elle était trop belle, trop parfaite, trop mélancolique. Reprenant bien vite ses esprits, Bella leva ses yeux noisettes banals vers lui, avant de lui répondre, d'une voix fébrile et chaotique comparée à la sienne:

    Salut...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une journée de plus. |Pv Bella|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» URGENT - BELLA - Caniche Champagne 2/3 ans (Dépt 83)
» Une journée en Afrique
» Une journée à Soissons
» La journée internationale de l'alphabétisation sera célébrée ce 8 septembre en H
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight :: JDR :: Forks High School-
Sauter vers: